Thèmes non animaliers

Cliquez sur les vignettes pour afficher le diaporama correspondant à l'oeuvre...

"ADN : Unité du vivant"
Création 2013/2014 monumentale (hauteur : 2,10m). Fondue en aluminium pour installation dans le parc du Val Fleury à Gif sur Yvette en Essonne (région parisienne) suite à un appel d'offre de la ville sur le thème imposé de "La science". J'ai proposé en réponse une sculpture représentant la structure en double hélice de l’ADN, s’ouvrant symboliquement vers le « ciel ». J'ai ainsi voulu rendre hommage au fait que l’intégralité du monde vivant, des corps unicellulaires, aux végétaux, aux animaux et aux humains est constitué du même ADN fabriqué avec les 4 mêmes molécules : « A », « C », « T », « G ». Cette unicité permet de dire que l’ADN est le «logiciel» universel de la vie sur notre belle planète. D'où le titre : « ADN : Unité du vivant ». Cette sculpture installée au printemps 2014 rendra ainsi hommage à ce qui constitue sans doute l'une des découvertes scientifiques les plus importantes du XXème siècle et celle qui porte le plus de potentiel pour le XXIème siècle.

Totem I
Création 2013 - Totem de 75 cm de haut. réalisable en bronze ou en résine peinte sur demande.

Relief I
Création abstraite sur âme de bois - peinture vernie métallisée. L : 76cm. Piètement en aluminium

Relief I
Travail en moyen relief sur plâtre ciré. Pièce unique. L : 66 cm. Terrasse en métal. Tirage en bronze possible.

Relief II
Travail 2013 en moyen relief sur plâtre ciré. Pièce unique. L : 66 cm - Terrasse en métal. Tirage en bronze possible.

Relief III
création 2014, Plâtre de L : 75 cm. Peut être réalisé en bronze ou en résine sur demande

Assaut des dunes
Le désert ne laisse pas intact. Au retour d’une semaine de marche dans désert de l’Adrar en Mauritanie, des images fortes, des sensations inconnues se sont imposées. La lumière, bien sûr, la pureté du sable blond, la roche noire, le vent, la difficulté de la progression, la chaleur, l’absence de repères connus… De ce voyage, j’ai rapporté tant d’impressions que certaines sont devenues « métal » ou « roche ». Voici l’histoire de celle-ci. Alors que nous progressions, il y avait cette montagne, ce piton rocheux, qui barrait l’horizon, au centre d’une immense vallée bordée de falaises noires. L’ascension s’imposait. Elle se fit par le côté droit, celui des petites dunes. Petites et répétées car portées par le vent incessant qui anime le désert et balaie le sable. Ascension difficile. Le sable n’aime pas le pied de l’homme. Il se dérobe sans cesse. Enfin arrivés au sommet, la roche dévoila un mystère connu des seuls gens du lieu : de magnifiques peintures rupestres de près de 10 000 ans. Des girafes. Quelques millénaires après la fin de l’ ère glaciaire, ce désert était encore la savane. Quel témoignage ! Reprenant notre souffle, la descente se fit par les immenses dunes de gauche, celles formées par le sable qui retombe – doucement - après le passage du sommet, à l’abri du vent. Le sable, lui aussi, avait dû gravir, grain après grain, dune après dune, tout le côté droit, poussé par le vent, pour franchir l’obstacle, et retomber en une fine pluie d’or, pour sans doute continuer son chemin. Comme oublier ?

Porte du désert
Premières impressions du déset de Mauritanie, Chingetti, porte du désert, dépayse de tous points de vue. Le plus impressionnant peut-être, la présence du désert, des dunes immenses, du vent. Les murs en pierres sèches de la vieille ville semblent bien incapables de repousser ce géant silencieux d'un blond pur et de conjurer le piège de l'ensablement. Plâtre – suspension sur aluminium – L : 77cm - Possibilité d’épreuve en bronze

L'Orante
Sculpture inspirée de la sculpture dite cycladique. C'est en effet dans les iles Cyclades, en mer Egée qu'est née cette remarquable sculpture dit archaïque puisque les plus anciennes ont quelque 5000 ans! Ces sculptures sont d'une incroyable modernité. Elles semblent tout droit sorties d'un atelier du début du XXème siècle. J'ai réalisé cet original en taille directe dans la pierre, puis l'ai fait fondre en aluminium. Ce métal apporte cette touche si particulière de modernité et de froideur.

Surprise surprise
Bronze à la cire perdue inspiré de la sculpture dite Fang (Afrique équatoriale). Les cultures africaines ont produit un art très varié, bien sûr, et très souvent particulièrement stylisé. L'art des Fang dans la région de l'actuel Congo compte au nombre de ceux-ci. J'ai particulièrement apprécié ce visage si ingénu tiré d'un masque de bois que j'ai d'abord réalisé en taille directe dans la pierre calcaire avant de le faire mouler et couler en bronze. H : 40 cm hors base ou socle

© 2017 - Euro TVAT : FR61 444 001 770 000 15 | Design :